Ville végétale, ville écolo – Jean-Noël Carpentier

Temps de lecture : 2 minutes

Dans ce court ouvrage, Jean-Noel Carpentier, maire de de Montigny-les-Cormeilles (95) livre un vibrant plaidoyer en faveur de la préservation de la nature en ville. Avec Ville végétale, ville écolo, il dépasse la notion d’espaces verts pour défendre directement les espaces naturels.

La ville menace la nature. En effet, la taille des villes et le nombre de citadins ne cessent de croître. En ville, la nature est réduite à une portion congrue. Elle est maitrisée, mise en bacs, tondue à ras, artificialisée. C’est une conception hygiéniste de la ville qui conduit à envisager la nature comme un espace vert. En conséquence de quoi elle n’est pas la priorité dans l’aménagement, n’a plus qu’un rôle décoratif.

La nature au service de la ville

Or la ville a un rôle essentiel à jouer en ville. En devenant végétale, la ville assure mieux ses fonctions envers ses habitants. La végétation limite la pollution et régule la chaleur par exemple, ce qui sera utile face aux changements climatiques. La végétalisation des bâtiments sera à cet égard une solution d’avenir. D’autant plus qu’elle permettra d’améliorer l’isolation et donc de réduire les besoins énergétiques. Les parcs et les forêts sont autant de lieux où bouger, où respirer, et améliorent donc la santé et le bien-être de chacun.

Mais cette végétalisation peut aussi se traduire par un développement de l’agriculture urbaine. Le développement de jardins ouvriers, la possibilité de découvrir des sols imperméabilisés, ou de poser des bacs de culture, sont autant d’outils, parmi d’autres, permettant de ré-envisager la ville comme nourricière.

ville végétale, ville écolo
les jardins ouvriers de Montigny-Les-Cormeilles

Et pour y parvenir, les villes ont besoin d’une meilleure éducation à la nature. La programmation politique doit se faire aussi en sa faveur, notamment à travers des agenda 21. Les écoles ont aussi leur rôle à jouer en ce sens, tout comme les décisions politiques.

Sur le même sujet :  [DATALAB] L'empreinte carbone des français

Et c’est là le rôle de Jean-Noël Carpentier qui, à travers son rôle de maire, interroge ce qu’il peut apporter à la nature. Il remet en perspective le développement de la ville et comment il peut le concilier avec la préservation de la nature dans une relation gagnante pour tous.

Acheter ville végétale, ville écolo sur le site de l’éditeur

NFalempin

Cadre de la fonction publique territoriale spécialisé en protection de l'environnement.  Mélange droit public, transition écologique et tasses de café pour créer un blog concret sur la transition des territoires.

Une pensée sur “Ville végétale, ville écolo – Jean-Noël Carpentier

  • 23 juin 2020 à 20 h 57 min
    Permalink

    J’adhère à fond.

    En 2050, 75% des humains vivront en ville ! Il faut impérativement transformer nos villes maintenant.

    Et l’agriculture urbaine est une opportunité incroyable pour remettre de la nature dans notre environnement direct, pour retrouver une autonomie alimentaire…

    On estime à 2% en moyenne l’autonomie alimentaire des villes françaises. En cas de crise, on est dans la mouise !

    De mon côté, je vais me pencher sur ce livre de Jean-Noël Carpentier, que je ne connaissais pas !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les derniers articles de Solutions Localesdes idées pour votre transition

Solutionslocales.fr est le média positif de la transition écologique. En vous abonnant, vous pourrez découvrir des méthodes d'action et des bonnes pratiques permettant aux élus de mettre en œuvre la transition écologique dans votre commune.

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial